Quel est le rôle du Commandant de Bord à bord d’un vaisseau spatial (Soyouz) et de l’ISS ?

Quel est le rôle du Commandant de Bord à bord d’un vaisseau spatial (Soyouz) et de l’ISS ? 2017-07-03T13:59:49+00:00
2043 vues
0

Cette question a été posée dans l’Aérobox, initiative mise en place en partenariat avec l’IPSA et La Chronique Aéro au cours du Salon International de l’Air et de l’Espace du Bourget 2017.

Answered question
0

Lors de l’arrimage du soyouz à l’ISS, là aussi le rendez-vous est automatique. Néanmoins, en cas de défaillance du système automatique, le commandant pourrait cette fois-ci, réellement piloter le soyouz en le dirigeant manuellement à l’aide d’une image vidéo, d’une sorte de périscope (VISOR) et de 2 manettes.

Enfin, sur l’ISS elle-même, les cosmonautes n’ont pas non plus à se préoccuper de l’orientation de la station. La encore c’est l’ordinateur de bord qui s’en charge. Néanmoins les cosmonautes peuvent intervenir en cas de problème. Il faut bien comprendre qu’une fois en orbite, le vaisseau soyouz ou l’ISS suivent les lois de la mécanique céleste et qu’il n’y a rien à faire à l’exception de l’attitude et de temps à temps de rehausser l’orbite. Même cela se réalise grâce à des commandes envoyées depuis le sol, ou de façon automatique.

Le rôle essentiel des cosmonautes, une fois sur l’ISS, est de..travailler aux expériences scientifiques! Et aussi à maintenir les appareillages domestiques, un peu comme à la maison.

On peut en conclusion, rappeler que les premiers astronautes américains ont été très déçus, venant de l’armée de l’air, quand ils ont découvert que la capsule Mercury…ne se pilotait pas!

Answered question
0

Contrairement à un avion, le commandant de bord dans un soyouz, au moins au cours du lancement, ne pilote pas le vaisseau spatial: tout est automatique et c’est la fusée qui est programmée pour satelliser le soyouz. A ce moment le commandant a une fonction principale: rapporter aux contrôleurs au sol, les indications des afficheurs pour vérifier que les données au sol transmises par la télémétrie correspondent bien. Il rapporte aussi vocalement l’état de l’équipage. Pour l’essentiel, le commandant et ses collègues n’ont aucun rôle réel lors du lancement. Sans leur intervention le lancement se déroulerait  l’identique. On peut imaginer qu’en cas de panne de la télémétrie les cosmonautes, puissent décrire les différentes étapes du vol…tout en le subissant. Néanmoins si les systèmes de survie (air, température dans la cabine…) connaissaient une défaillance le commandant de bord pourrait activer des systèmes de secours, mais sans toujours pouvoir intervenir sur le fonctionnement de la fusée porteuse elle-même.

C’est la même chose au retour. Toutefois dans ce cas ce sont les cosmonautes qui activent sur le soyouz le programme de retour et en particulier la célèbre mise en marche du système de propulsion pour freiner le vaisseau afin qu’il plonge dans l’atmosphère. Là-aussi l’intervention des cosmonautes est limitée: une fois le programme de retour lancé, tout est automatique. Ils rapportent ce qui se passe aux contrôleurs au sol mais c’est tout. D’ailleurs aux temps des pionniers, le soyouz a connu une dépressurisation accidentelle qui a tué ses occupants: cela n’a pas empêché le soyouz de se poser normalement sur terre…

Lors de l’arrimage du soyouz à l’ISS, là aussi le rendez-vous est automatique. Néanmoins, en cas de défaillance du système automatique, le commandant pourrait cette fois-ci, réellement piloter le soyouz en le dirigeant manuellement à l’aide d’une image vidéo, d’une sorte de périscope (VISOR) et de 2 manettes.

Enfin, sur l’ISS elle-même, les cosmonautes n’ont pas non plus à se préoccuper de l’orientation de la station. La encore c’est l’ordinateur de bord qui s’en charge. Néanmoins les cosmonautes peuvent intervenir en cas de problème. Il faut bien comprendre qu’une fois en orbite, le vaisseau soyouz ou l’ISS suivent les lois de la mécanique céleste et qu’il n’y a rien à faire à l’exception de l’attitude et de temps à temps de rehausser l’orbite. Même cela se réalise grâce à des commandes envoyées depuis le sol, ou de façon automatique.

Le rôle essentiel des cosmonautes, une fois sur l’ISS, est de..travailler aux expériences scientifiques! Et aussi à maintenir les appareillages domestiques, un peu comme à la maison.

On peut en conclusion, rappeler que les premiers astronautes américains ont été très déçus, venant de l’armée de l’air, quand ils ont découvert que la capsule Mercury…ne se pilotait pas!

Answered question